Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon blog et moi... 3 ans d'amour ?

Publié le par crise de trentenaire

Il y a quelques jours, le 29/01, la plateforme Overblog m'a adressée un mail pour m'annoncer que mon blog venait de fêter ses 3 ans !

Déjà 3 ans ! je me souviens l'euphorie du départ, d'écrire, enfin, alors que cela me trottait dans la tête depuis un moment, en toute confidentialité, au départ.

J'étais alors enceinte de mon deuxième et j'avais du temps. Je parcourais la blogosphère, lisais des billets essentiellement "beauté", je prenais le temps, j'étais hermétique aux réseaux sociaux, etc... Il en est passé du temps depuis.

J'ai le bonheur d'avoir de vraies amies virtuelles, avec lesquelles j'aime partager des coups de coeur, des coups de gueules, partager tout court !

Le blogging m'a beaucoup apporté, sur différents plans, je me suis ouverte à des idées, à des univers, j'ai plus osé, bref, je m'y suis entièrement retrouvée.

Mais 3 ans après la publication de mon premier billet, où en suis-je ?

Est ce qu'en matière de blogging, l'amour dure 3 ans aussi ?

 

J'ai bien envie de répondre "oui" et "non"... 

La passion de l'écriture et du partage est toujours aussi présente, néanmoins, ma vie fait que j'ai quelque peu délaissé mon blog ces derniers mois... 2016 a été une année charnière : j'ai eu deux accidents, heureusement sans grandes conséquences, mais qui m'ont conduite à savourer l'instant présent, à vivre ma vie encore plus et peut être que le côté "virtuel" m'a un peu lassée. Je pose les mots comme cela, sans vraiment avoir fait une réelle analyse de ce qui a pu se produire, mais je pense que ces "accidents" m'ont d'une certaine manière "marquée" et même si j'écris parfois sur mes "coups de gueule" ici, je veux que cet espace reste (à mon image) le plus positif possible.

 

Mon blog et moi... 3 ans d'amour ?

Et puis, il y a la vie aussi, mes enfants grandissent et me prennent beaucoup plus de temps qu'avant. Je me souviens, il y a deux ans, le soir, après les avoir couché, je retrouvais mon ordinateur avec plaisir, pour aller "papoter" par blog interposés, j'allais lire, laisser des commentaires et répondre aux miens.

C'était vraiment épanouissant et cela me comblait, tout en me prenant beaucoup de temps. Malheureusement, le quotidien a aussi repris un peu le dessus et désormais, le soir, je t'avoue que je préfère parfois, m'affaler sur mon canapé avec un bouquin ou devant la télé.

Sur le plan professionnel, je croule aussi un peu beaucoup sous le boulot et j'en ramène parfois à la maison.

Je te passe mes conflits récurrents avec mon opérateur de réseau (sfr pour ne pas les citer) qui a la gentillesse, très régulièrement, de m'offrir des services hors du commun, de déconnexion forcée !

 

Enfin, je t'avoue qu'en 2016, j'ai perdu un peu l'inspiration. J'aime toujours autant l'univers de la beauté, mais je me sens peu légitime à en parler, d'une part, parce que je ne suis pas une spécialiste et il y a tellement de choses de qualités qui sont proposées que mon avis n'a pas de plus value selon moi, d'autre part, parce que la beauté sans de jolies photos, cela perd un peu de son intérêt et moi je ne suis ni une grande photographe, ni ai le temps de travailler et retoucher mes "oeuvres"...

Côté humeurs ou lifestyle, comme on dit dans la blogo, je me sens déjà plus crédible, en revanche, l'inspiration m'a un peu manquée. J'ai eu peur de tourner en rond, de raconter toujours les mêmes choses. J'ai eu envie d'orienter un peu certains billets sur mon expérience de la maternité, mais bizarrement, alors que ma relation avec mes enfants joue un rôle prépondérant dans mon quotidien, ce sont les billets, que j'ai le plus de mal à écrire...

La passion s'émousserait-elle donc ?

Tout cela n'aide pas du tout à me rabibocher avec mon blog... Et pourtant ...

Mon blog et moi... 3 ans d'amour ?

L'envie est toujours là, même les mois où je n'avais ni motivation, ni réseau, j'ai toujours publié au moins un billet. 

Même si je ne commente pas aussi souvent sur ton blog, je lis très souvent les billets, via les newsletters ou les réseaux sociaux.

J'adore aussi continuer à discuter sur les réseaux sociaux (Twitter est mon Dieu ^^) et rester dans le partage, même si je suis "moins présente".

 

Le blogging c'est l'amour de l'écriture et le partage avant tout, ainsi j'ai toujours l'envie d'y prendre part, je dirai même plus que jamais, au regard de l'actualité, qui me désespère. J'ai ma vie réelle, bien ancrée, c'est certain, mais ici, c'est la liberté d'écrire et échanger, d'être solidaires aussi. Cette valeur, plus que jamais, j'aimerais qu'elle ait sa place sur mon blog.

L'actualité essaie de jouer sur les peurs, les différences d'autrui, la blogosphère a certes ses travers, mais je ne me suis jamais sentie jugée, espère ne jamais avoir été dans le jugement et j'aime quand nous interagissons les unes (uns) les autres sur des sujets qui nous touchent et j'ai besoin de ce partage.

J'étais en mode "slow-blogging" ces derniers mois, je ne pense pas changer radicalement, je dois encore trouver le bon dosage, pour tout concilier, mais la passion est toujours là, même après 3 ans... Comme quoi, même dans la vraie vie, l'amour conjugal ou bloguesque n'est qu'une histoire de compromis !

 

J'espère donc que tu es prêt(e) à me supporter encore un peu ici <3

 

Et toi quel est ton rapport à ton blog ?

 

Crédits images : 1. comme au cinéma 2 et 3 : pixabay

Crédits images : 1. comme au cinéma 2 et 3 : pixabay

Commenter cet article

Aileza 11/02/2017 20:54

Tu sais quoi ma Crisette, j'ai dans l'idée d'écrire un article sur le sujet ;)
En touts cas moi je suis toujours amoureuse de tes articles et de ton blog. Alors continue à slow-bloguer pour notre plus grand plaisir même si parfois je me sens un peu en manque. Mais que veux-tu la vraie vie n'attend pas :)
Bises cosmiques <3

crise de trentenaire 13/02/2017 22:20

Et dis donc tu arrêtes avec tes déclarations, sinon, je vais me forcer à bloguer ^^
Merci pour tes mots qui me donnent une envie de me mettre un coup de pied où je pense...
Tu viens de me mettre l'eau à la bouche, j'ai drôlement hâte de lire ton rapport à ton blog cosmique..
Je te fais mille bisous qui pètent...

Entre vous et moi 11/02/2017 18:53

Le temps passe vite en effet. J'en suis déjà à mon 138e billet la semaine prochaine... J'en reviens toujours pas.

Mais c'est toujours un plaisir d'échanger, de partager. Au plaisir de re-papoter avec toi !

crise de trentenaire 13/02/2017 22:18

Bravo aussi à toi pour le 138 ème billet... ! Il est rare d'avoir des blogs avec une longévité de plusieurs années... Il faut résister et lutter parfois contre soi même, pour se faire plaisir, que cela ne soit pas une trop grosse contrainte...se renouveler !
Bises

Forty Beauty 09/02/2017 11:07

Je comprends cent fois ton sentiment d'être dépassée par le quotidien.
Par contre, personne n'est plus légitime qu'un autre à donner son avis sur un blog, justement parce que l'intérêt de ce support, c'est d'être personnel. On cherche l'avis d'une personne comme nous, pas d'un expert.
Donc, ne t'interdis rien !
Bisous

crise de trentenaire 13/02/2017 22:16

Merci pour tes mots justes ma belle Adeline, c'est grâce à des personnes comme toi, que je me sens si bien sur la blogosphère, malgré les questionnements...
Plein de bisous doux

Escarpins et Marmelade 09/02/2017 10:36

Cela fait un an que je blogue et je n'ai pas encore eu le temps de me lasser. Mais des fois, je t'avoue que je trouve contraignant de lire tous les blogs auxquels je suis abonnée, parce qu'il y a des fois où tu as envie de lever le pied, d'écrire seulement. .. oui mais écrire implique forcément d'être lue et si on veut être lue il faut laisser des commentaires, toussa toussa... bref, une vraie drogue le blogging!

crise de trentenaire 13/02/2017 22:15

Je suis bien d'accord, le blogging est une sacrée drogue, parfois on a juste envie d'écrire, parfois de lire uniquement les autres... c'est dur de faire les deux en même temps, tout le temps de manière régulière...
Pendant deux ans, c'était l'euphorie, mais là depuis un an, je t'avoue que je tire un peu la langue, mais je suis pas prête de me sevrer... il faut juste que je trouve le bon timing, pour tout gérer.
Bisous bisous Frau Pruno

Esthelle 08/02/2017 18:24

Joyeux bloguiversaire.
Je suis toujours étonnée par la réflexion qu'entraine un loisir sans contrainte. On se demande toujours le pourquoi du comment de la motivation, du partage, de l'inspiration ou de la page blanche.
Pourtant cela ne devrait être qu'un loisir sans prise de tête (sinon est-ce vraiment un loisir?)... Docteur Freud, si tu m'entends... Bon, Lacan, ça va aussi si c'est toi qui répond : je ne suis pas obtuse!

Esthelle 08/02/2017 18:24

Joyeux bloguiversaire.
Je suis toujours étonnée par la réflexion qu'entraine un loisir sans contrainte. On se demande toujours le pourquoi du comment de la motivation, du partage, de l'inspiration ou de la page blanche.
Pourtant cela ne devrait être qu'un loisir sans prise de tête (sinon est-ce vraiment un loisir?)... Docteur Freud, si tu m'entends... Bon, Lacan, ça va aussi si c'est toi qui répond : je ne suis pas obtuse!

Esthelle 08/02/2017 18:24

Joyeux bloguiversaire.
Je suis toujours étonnée par la réflexion qu'entraine un loisir sans contrainte. On se demande toujours le pourquoi du comment de la motivation, du partage, de l'inspiration ou de la page blanche.
Pourtant cela ne devrait être qu'un loisir sans prise de tête (sinon est-ce vraiment un loisir?)... Docteur Freud, si tu m'entends... Bon, Lacan, ça va aussi si c'est toi qui répond : je ne suis pas obtuse!

crise de trentenaire 13/02/2017 22:12

Coucou Sophie, alors d'après Lacan et Freud réunis, le blogging est un loisir contraignant...
Effectivement, tu poses une bonne question, est ce un loisir s'il y a contraintes ? Je m'imagine difficilement vivre sans cette activité, mais clairement, si je voulais vraiment en profiter pleinement comme je l'entends, il me faudrait des journées de 48 heures... alors je fais des choix, parfois frustrants.
Bisous

Esthelle 08/02/2017 18:25

Réponds avec un s, mais bon...
:-)

Les Petits Bavardages de Magalie 08/02/2017 11:13

Coucou copine !
Comme je te comprends, entre mon changement de boulot qui me bouffe pas mal de temps libre que j'avais avant et l'Homme avec qui je suis tous les week-ends ... je me rends compte qu'il ne reste pas grand chose et que souvent quand c'est le cas, je préfère souffler et aller au ciné, lire ou regarder la télé.
Mais chacun a son rythme, si c'est pour tenir un blog forcé : Non !
Donc fait comme tu veux et surtout comme tu peux, tant que tu es là, c'est une bonne chose :)
Bisous

crise de trentenaire 08/02/2017 11:20

Oh merci ma Mag, tu ne peux pas savoir à quel point tes mots me touchent... On a tous des rythmes un peu fou et effectivement, la contrainte ne mène pas au bonheur...
Je ferai de mon mieux pour doser plaisir d'écrire/lire et commenter. J'ai besoin de ce lien entre nous, nos blogs respectifs, c'est l'essentiel.
Bisous

MumChérie 08/02/2017 10:30

Comme toute histoire, il faut parfois prendre du recul pour mieux revenir. L'important, c'est d'être là quand tu en as envie, c'est tout ! Bon blog-iversaire, et à bientôt, bisous !

crise de trentenaire 08/02/2017 11:16

Merci beaucoup pour tes gentils mots... En effet, un peu de distance fait parfois du bien.
Gros bisous, merci d'être là

Séverine 08/02/2017 09:17

Evidemment que je suis prête à te supporter ! Non pas parce que tu es un "poids", c'est plus de soutien dont je parle ;)
Je me retrouve énormément dans ton parcours, j'ai aussi lâché un peu prise en 2016, mon gros coup de fatigue de l'été a laissé des traces et je suis maintenant beaucoup plus à l'écoute de mes besoins. Du coup j'ai arrêté de me mettre la pression, je carburais à 4 articles par semaine, j'étais partout sur les réseaux sociaux (sauf sur Facebook parce que j'aime pas ^^) et c'était l'euphorie totale ! Des échanges, des vues, des compliments, le paradis tant attendu quoi.
En parallèle j'étais aussi au taquet niveau boulot, 4 enfants sur un planning de 5 jours avec une amplitude allant jusqu'à 11h, l'argent rentrait oui, aussi vite que je m'épuisais.
La coupure estivale a sonné la fin de tout ça,3 semaines pourtant géniale de vacances en Corse, aussi épuisantes que fantastiques ont eu raison de mes dernières ressources, lorsque je suis rentrée chez moi, tout m'est tombé dessus et j'ai mis des mois à remonter la pente. Fatigue intense, vertige, poussée de tension, le tout lié à l'épuisement.
Je me suis alors posée tout un tas de question, pour le boulot y avait pas grand chose à faire, il faut que l'argent rentre et je m'étais engagée auprès de parents qui comptaient sur moi. Je fais ce métier depuis suffisamment longtemps pour connaitre ma limite en la matière, mon planning est en plus allégée cette année donc ce n'est pas de ce côté là où je devais modifier des choses...
C'est donc le blog et tout ce qui gravite autour qui a pris une grande claque ! Des publications anarchiques, des commentaires quasi inexistants chez les copines bien que je continue à vous lire,et un peu moins (juste un peu :P) de réseaux sociaux.
Au départ ça m'a fait "mal" de constater que de ne plus commenter les billets des blogs que je suis assidûment avait pour conséquences de ne plus avoir en retour de commentaires sous les miens, mais c'est le jeu hein, c'est comme ça, j'en ai pris depuis plusieurs mois mon parti et je blogue différemment, mais toujours avec plaisir ! C'est au final le plus important je crois :)
Ohlalala je crois avoir fait ma séance de psy chez toi !!! :D
Je suis du genre réservée, je n'avais jamais expliqué les raisons de ce changement radical, après tout je sais très bien que les personnes venant lire un blog beauté ne viennent pas pour écouter les lamentations de leurs auteurs, en soit ça me dérange pas du tout d'ailleurs, mais toi tu y as eu droit :P
Tout ça pour te dire que je ne comprends que trop bien, et que même si je ne commente que peu chez toutes mes blopines, je vous lis toujours ! Rédiger un commentaire qui sort du "très joli bravo" ou "super article" ça prend du temps... Aujourd'hui j'en ai un peu à donner, tu en as fait les frais ! Mouahahahaha
Gros bisous ma Crise !

crise de trentenaire 08/02/2017 10:56

Coucou ma Sèv'
Je suis très touchée par tes mots et je te remercie de les avoir posé ici. C'est pour cela que j'aime le blogging, c'est la sincérité des échanges, pouvoir partager même des choses intimes, des choses profondes, sans craindre le regard des autres.
Merci de ta confiance donc !
Je comprends tellement ce sentiment d'épuisement. La passion doit s'arrêter (ou se mettre en pause) lorsque c'est au détriment de nous même !
Je trouve que sur la blogo, le revers, c'est un peu ça. On le fait par passion, donc on veut toujours "plus", être plus performantes, être plus "pro" dans les photos, les rédactions, publier régulièrement, etc... Parfois, j'en lis qui s'excuse d'être moins présente. Il m'est arrivé de le faire aussi, mais je ne le fais plus, je ne vais pas m'excuser d'être moins présente sur mon blog et celui des autres. Je fais avec le meilleur de mes possibilités, je ne veux pas comme tu le dis, écrire 3 mots en commentaires juste pour dire je suis là !
Je suis là, moins, mais là quand même, et celles qui comptent pour moi dans la blogo, le savent, j'essaie toujours de marquer mon affection d'une manière ou d'une autre.
En résumé, je te remercie pour ton pavé, qui j'espère t'a libérée, (délivrée...ok je sors).
Je te fais des milliers de bisous et surtout PRENDS SOIN DE TOI
<3