Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Diktats de la minceur avant l'été. La parole aux blogueuses

Publié le par crise de trentenaire

Coucou !

 

Une fois n'est pas coutume, ce mois-ci, la parole aux blogueuses nous laissait le choix de traiter deux sujets  et comme je suis une femme entière, j'ai décidé de me coller aux deux sujets, parce qu'ils m'inspiraient (coucou le premier thème)... Je participe avec plaisir à ce projet depuis le début, il ne me semble pas avoir manqué de thèmes alors aujourd'hui je m'auto octroi la Palme de la participante la plus accro aux rendez vous *-* !

 

Blague à part, parlons minceur aujourd'hui, puisque j'ai traité le premier thème il y a quelques jours !

Un sujet un peu futile mais qui semble tellement important aux yeux de notre société et de la presse féminine notamment ! Comment ça il y a des guerres et la faim dans le monde ? Si tu ne rentres pas un mollet dans du 38, ta vie est terrible...

Je n'ai jamais vraiment pris ce sujet bien au sérieux, même si comme (toutes ?) ou au moins la plupart des femmes, je "subis" aussi une forme de pression de la société sur mes courbes et ma ligne.

Peut être que ce relatif recul quant au sujet est dû au fait que je n'ai jamais eu de réels problèmes de poids. J'ai été très mince, mais avec des courbes jusqu'à ce que je devienne étudiante. La vie étudiante aidant (bouffe saine, peu de soirées alcoolisées...), j'ai pris quelques kilos que je perdais puis reprenais sans que cela ne soit alarmant (enfin, je le vivais plutôt bien).

J'avais quelques kilos superflus avant ma première grossesse qui ne m'incommodaient pas plus que cela, malgré les 15 kgs pris pour la première grossesse et les 22 kgs pour la seconde, je les ai perdu et même plus après, sans efforts particuliers (merci le stress de la maternité) mais cela a pris du temps. Bref, je me retrouve après 2 enfants avec la même ligne que lorsque j'étais au lycée (#teambitch ^^), mais avec quelques complexes qui restent et qui existent depuis l'adolescence.

 

En effet, je n'ai jamais été obsédée par ma minceur, en revanche, j'ai mon petit lot de complexes : pas assez de seins, trop de hanches et de fesses, etc... et les grossesses, même si j'ai pu retrouver un poids qui me convient parfaitement, ces complexes m'ont marquée dans le sens où j'ai parfois le sentiment de ne pas voir mon corps tel qu'il est réellement... Cela s'appelle, il me semble de la dysmorphophobie (à tes souhaits !) qui peut être définie comme un trouble de l'image de soi et qui touche notamment les personnes qui ont eu une forte corpulence et qui après avoir perdu beaucoup de poids se voient encore avec leurs formes passées.

Bref, je n'ai pas un "gros trouble" mais j'oscille entre le sentiment d'être parfois trop mince et parfois trop enrobée... Toutefois, cela ne m'obsède pas non plus et j'essaie là encore de rester équilibrée, de relativiser (je t'avoue que le sort des migrants me préoccupe davantage que ma culotte de cheval) et de me nourrir sainement (en m'autorisant parfois des excès), de faire du sport, pour mieux "ressentir" mon corps justement !

Pour résumer, j'ai des complexes, mais la minceur n'est pas une fin en soi dans ma vie et notamment à l'approche de l'été.

 

Je n'ai jamais compris cette obsession sociétale pour la minceur en général mais plus précisément pour la minceur avant l'été, comme si l'hiver, il était socialement acceptable d'être proche de la tartiflette niveau gras, alors que l'été ton IMC doit approcher celui de la pastèque (attention si tu confonds avec la forme de la pastèque, tu es définitivement éradiquée des magazines féminins, en particulier).

Est-ce qu'une femme mince en maillot de bain est vraiment plus désirable qu'une femme avec des rondeurs ? Pas sûre du tout...

Est-ce que la minceur est vraiment LA norme de la beauté ? Encore moins sûre...

 

Même si je trouve Jessica Alba très belle (et naturelle) je t'avoue que je craque davantage pour Scarlett Johansson, qui certes est loin d'être enrobée, mais qui a des formes assez voluptueuses qui selon moi sont un critère de la beauté féminine.

Je lis des choses de plus en plus aberrantes liées au culte de la minceur et l'effet internet et réseaux sociaux n'aide pas. Certaines sont prêtes à dépenser des milliers de dollars $$$ pour une liposuccion avant l'été ou se mettre en mini short avant un festival. WTF ?

 

Les magazines féminins (est ce que quelqu'un pourrait me dire si les diktats de la minceur s'appliquent aussi dans la presse masculine?) en deviennent redondants avant chaque été les mêmes couv', contradictoires en prônant le bien être et l'équilibre et en affichant des mannequins faméliques sur leurs pages, voire presque schizophrènes en encourageant à perdre 10 kg en 5 jours en buvant des jus détox (j'ai évidemment jamais essayé mais je suppose que ma culotte de cheval reviendrait au galop, une fois ces 5 jours passés) et en affichant de plus en plus des mannequins dites "plus size" les plaçant sur un piédestal, parce qu'en ce moment c'est la mode des femmes rondes (mais si tu peux perdre 10 kg en 2 jours, c'est bien aussi...).

Bref, même si je lis régulièrement les magazines féminins, je t'avoue que je ne lis pas les pages minceur, qui te parlent du dernier régime farfelu, qui te font acheter (ou essaient en tout les cas) les crèmes miraculeuses, qui font fondre les capitons dès la première application, ou qui te leurrent en te montrant des femmes ultra minces et avec un corps sans défaut...grâce à... (suspense, roulement de tambour...) PHOTOSHOP !

 

Ces sujets sur le bien être pourraient être traités tellement différemment et surtout prôner la bonne santé et proposer des solutions pour essayer de s'accepter, plutôt que d'imposer des diktats qui sont stériles et n'apportent vraiment pas grand chose, hormis renforcer les complexes des femmes et les opposer les unes aux autres alors qu'elles sont toutes belles à leur façon.

 

Et toi, tu en penses quoi ? Tu arrives à te départir de ces diktats ?

 

widget-projet-mamzelle-so

Les Diktats de la minceur avant l'été. La parole aux blogueusesLes Diktats de la minceur avant l'été. La parole aux blogueuses
Les Diktats de la minceur avant l'été. La parole aux blogueuses

Commenter cet article

viviane 09/06/2016 13:07

J'ai une balance mais je l'utilise une ou deux fois par semaine pas plus ! Cela doit te paraître énorme mais je ne suis pas obsédée par le chiffre indiqué dessus

crise de trentenaire 12/06/2016 16:14

Il ne faut pas devenir "dépendant" du nombre sur la balance, mais c'est quand même un outil bien utile pour se situer...
Bises

julie 24/05/2016 14:13

je trouve que c'est joli la minceur , mais pas trop abusée

Cyrielle 01/05/2016 22:46

A mon tour de lire ton article ! Et je découvre ton blog par la même occasion :)
Tu connais déjà mon avis sur le sujet, comme toi, je ne crois pas que la minceur excessive soit la normalité ... Ou que l'on devrait complexer quand on ne rentre pas dans du 36.

crise de trentenaire 08/05/2016 09:41

Merci d'être passée...
Je t'embrasse.

Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage 01/05/2016 09:36

c'est un sujet que j'ai déjà abordé et j'en pense la même chose que toi, bien évidemment....

crise de trentenaire 01/05/2016 14:31

Nous sommes en phase une fois de plus...
Bisous

Carine - My Little Revue 30/04/2016 15:20

Helloooo !
Encore un article du tonnerre, et dans lequel je me reconnais. J'ai toujours eu des complexes que je traînais comme de vieilles casseroles depuis l'adolescence, mais j'étais pas forcément obsédée par mon poids, bien que j'ai toujours eu des formes. Après mon importante prise de poids, je me suis laissée embrigadée pendant un temps par toute cette presse à la noix, et j'ai plus pris de volume que je n'en ai perdu (j'étais jeune et pas bien renseignée). Aujourd'hui, je suis contre toutes ces conneries. J'adore le sport (miracle xD) et j'en fais avec plaisir et avant tout pour ma santé. Mais plus question de me comparer et de vouloir me conformer. Je veux perdre du poids oui, mais ça passe aussi par un peu d'acceptation avant. Même si je dois garder des formes, je n'en serais pas malheureuse :). Je veux juste me sentir bien dans mes baskets avec où sans mes poignées d'amour. (même si un peu moins serait mieux xD)
Des bisous <3

crise de trentenaire 01/05/2016 14:31

Coucou Carine, merci pour ton gentil et adorable mot ici ! Moi aussi j'aime le sport et c'est aussi un miracle ^^
Je crois qu'en vieillissant on apprend davantage à s'accepter et à mettre de côté les conseils débiles des magazines et les pressions sociétales...
Comme toi, le principal aujourd'hui pour moi est d'être à l'aise dans mes pompes, même s'il y a des jours sans.
Gros bisous

Escarpins et Marmelade 30/04/2016 15:15

Très intéressant ton billet, et complètement révélateur de notre société. Je n'ai pas de balance chez moi, je ne me pèse jamais. Pourtant, je trouve que c'est joli la minceur (pas la maigreur). C'est idiot, c'est le diktat de notre société comme tu dis...

crise de trentenaire 01/05/2016 14:28

Merci ma belle ! J'ai une balance mais je l'utilise une ou deux fois par semaine pas plus ! Cela doit te paraître énorme mais je ne suis pas obsédée par le chiffre indiqué dessus (sauf dans les après grossesses où chaque kilo perdu est une satisfaction).
Tous les corps sont beaux, je trouve, le charisme et la personnalité sont encore plus attirants selon moi.
Bisous

Beautifullaw 29/04/2016 06:15

Alors, alors, j'ai un rapport à mon corps trèèèèèès particulier. Plus jeune, j'ai vraiment été en surpoids, et j'ai essuyé bien des remarques de ma famille. J'ai perdu quasiment 20 kg vers mes 15 ans. Depuis, oui, je vis dans un diktat, le diktat de MA minceur. Ce n'est pas quelque chose que je regarde de manière générale, je trouve des nanas pulpeuses très canons, comme des nanas minces moches. Mais chez moi, c'est important. Alors c'est un diktat en mode détendue, je ne contrôle pas ce que je mange, je me pèse pas tous les jours mais mon aspect visuel a clairement un impact sur ma confiance. Depuis que je suis en couple, j'ai pris 6kg (un par année) et ça me rend malade, du coup, je bouge énormément.
J'ai aussi des complexes : pas assez de seins, trop de vergetures (merci la perte rapide de 20kg) etc. En fait, j'ai une image de moi totalement déconnecté de la réalité. Du coup, cela créé des conflits, des incompréhensions. Pour les gens, je suis très bien, certaines de mes copines disent qu'elles voudraient mon corps. Je réponds aux critères de la société : un 36, un corps relativement ferme mais pour moi, ça n'ira jamais.
Du coup, y'a des jours où je me sens comme une grosse bonnasse et y'a des jours où je me sens au plus mal. Et quand je suis au plus mal niveau appréciation de mon corps, ça joue énormément sur mon moral, ma motivation, mon désir... Bref, pas évident tout ça :)

Ton article est très bien écrit ! Je t'embrasse !

crise de trentenaire 01/05/2016 14:26

Coucou Danaé,

Merci pour ton message. On est jamais pleinement satisfaites de ce que l'on a, des cheveux pas assez raides, des boobs pas assez gros ou inversement... On a toujours je crois, une vision assez "déformée" de soi même et les magazines et la pression sociétale n'aident pas.
J'ai aussi appris à m'accepter avec des jours up et des jours moins bien...

Ces derniers mois, ce qui m'aide aussi à prendre conscience de mon corps est le sport, car je ressens davantage mon corps et je m'écoute plus.

Je t'embrasse très fort.

AccroEnDroit 28/04/2016 22:14

Coucou ma belle <3

Tu m'apprends donc que je souffre de dysmophorphobie. Drôle de mot pour une réalité telle qu'à une époque j'étais persuadée d'être grosse alors que je souffrais TCA ... Et avec mes 20 kilos de moins je suis toujours à la recherche de mes cinq derniers en moins sur la balance ... Mais je me soigne, je ne pèse plus mes aliments déjà :D

Moi je suis un peu plus nuancée que toi car mine de rien cette ambiance minceur d'avant été c'est aussi elle qui m'a aidée à me mettre à perdre mes kilos en trop. Cependant, je ne comprends pas ce culte de la minceur (je comprends cependant celui du sport). On a pas besoin d'avoir gros cul gros seins et ventre dessinée mode six packs pour être bien dans sa tête.

Plein de bisous <3

crise de trentenaire 28/04/2016 22:23

Hey ! Oui depuis le temps que je te suis (#harcèlement) je sais que tu passes par des phases exaltées et plus compliquées. Il y a quelques années, j'ai eu une copine qui comme toi a perdu plus de 20 kgs, je l'ai connue avant et après. Bizarrement avant elle semblait avoir plus confiance en elle qu'après. Elle avait une image totalement délirante d'elle car elle se voyait encore comme ronde alors qu'elle ne l'était plus du tout...
Je critique cette mise en avant d'un corps "parfait" irréaliste. On parle de régime miracle, de crèmes formidables, de sport mais finalement on parle peu de l'état d'esprit. Moi je reconnais que je mange plutôt beaucoup par rapport à la plupart des femmes mais j'ai appris à connaître mon niveau de satiété et j'ai toujours mangé assez équilibré. En revanche, le psychisme joue énormément dans la prise ou la perte de poids, moi quand je vais mal et que je suis stressée, je ne bouffe plus, j'ai l'estomac noué et je fonds, j'ai des copines pour qui c'est tout l'inverse.
Bref, on n'est jamais satisfaites de notre apparence et je trouve qu'il faut juste apprendre à s'aimer...

Merci pour ton message et comme je te l'ai toujours écrit, tu étais belle avec tes 20 kilos de plus et tu es toujours aussi belle maintenant. Ne te mets pas trop de pression...
<3

Forty Beauty 28/04/2016 21:41

J'ai traité ce thème, comme toi, et nos articles se ressemblent beaucoup... car je crois que nous nous ressemblons beaucoup physiquement ! J'ai les mêmes complexes de toi, avec les mêmes manifestations, et sans beaucoup plus de raison de les avoir.
Quand je râlerai devant mon miroir, je penserai à toi ;)

crise de trentenaire 28/04/2016 21:52

Oh mon petit porte bonheur, toi aussi tu veux des seins plus gros ;-)... J'irai lire ton billet avec plaisir cela ne m'étonne pas que nous ayons un peu le même état d'esprit !
Allez on se met au défi, à la prochaine râlerie devant le miroir on pense l'une à l'autre en se disant qu'on est des bombasses !

Bisous

Les Petits Bavardages de Magalie 28/04/2016 21:36

Du temps de l'école primaire et du collège, j'étais complexée ... justement par ma maigreur ! Autant dire que quelques années plus tard tout ça était bien loin lol
J'ai dans mon entourage au boulot une collègue qui est très très mince, j'aurais même limite tendance à penser qu'elle frôle l'anorexie et quand je vois ça je peux dire que finalement, mon petit gras, ma cellulite et mes quelques kilos en trop me vont plutôt bien et je préfère ma situation.
En tout cas, je ne lis pas les pages des magazines avec ce genre de titre non plus, surtout que les rares fois où j'ai mis le nez dedans j'ai lu beaucoup de conneries ... et franchement, si se tartiner de crème c'était miraculeux je pense que beaucoup de professions seraient au chômage lol.
En plus, je trouve ça dangereux cette pression de l'été car c'est souvent à ce moment que tout le monde se bouge et pour avoir un résultat rapide il y a des excès vraiment mauvais.
Même si j'habite dans le Sud et que j'ai la mer à quelques minutes, vu que je ne vais pas à la plage, personnellement, je m'en fous. Ma reprise en mains, je l'ai débutée il y a bientôt 18 mois et c'est certainement plus sain et surtout plus durable :)
Puis surtout j'ai appris à me dire que je ne serai jamais "parfaite", gaulée comme une sportive sans un poil de gras ou de peau d'orange. Ça aide lol
Bisous bisous !

crise de trentenaire 28/04/2016 21:50

Coucou ma belle ! C'est clair que quand je me souviens de mon adolescence, même très mince, j'avais des complexes... Il faut apprendre à s'accepter, à s'aimer telle que l'on est. Le corps parfait n'existe pas et je trouve que les corps "plastifié" ne sont pas attrayants que ce soit pour les femmes ou les hommes par ailleurs.
Depuis que je lis ton blog et le rééquilibrage alimentaire, je te soutiens parce que je pense que c'est la bonne méthode pour rester dans un poids de forme, dans lequel on se sent bien...
Une femme qui est à l'aise dans ses baskets, qu'elle fasse du 36 ou du 46 est séduisante de toute manière.

Merci de ton long message et de ton soutien.

Mille bisous