Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Notre mode de consommation. La parole aux blogueuses

Publié le par crise de trentenaire

 

widget-projet-mamzelle-so

 

Ce mois-ci le thème du groupe la Parole aux blogueuses est la consommation, un sujet qui me plait et que j'ai déjà abordé à plusieurs reprises, notamment  (sur la surconsommation des beauty addicts) et ici (concernant mon envie de consommer moins).

 

Heureusement que Sophie a inventé ce concept participatif parce qu'en mars, j'ai eu tellement de boulot que j'ai peu publié et j'ai peu lu et commenté des blogs... En avril, cela devrait allez un peu mieux et j'espère être plus présente.

 

Bref, je me suis mis un coup de pied au derrière et je me lance.

Je vais essayer de faire assez bref, car j'ai l'impression de ne plus avoir beaucoup de choses à dire sur le sujet et pourtant, cela me touche particulièrement.

 

Nous sommes dans une société d'ultra consommation, je suis même effarée de voir comment la publicité peut influencer les enfants même petits. Je n'ai jamais manqué de rien, matériellement lorsque j'étais enfant, mais j'ai le sentiment que mes parents m'ont inculqué la valeur de l'argent. D'autant plus, qu'eux, même si par leurs études ont pu avoir un niveau de vie confortable sont partis de rien ou presque.

C'est cette valeur que j'aimerais inculquer à mes enfants. Pourquoi avoir toujours plus de jouets ou de livres alors qu'ils n'utilisent pas tout ce qu'ils ont ? Mon rapport à la consommation, comme je l'expliquais dans mon précédent billet est très complexe, lié à mon "bien être" ou mon "mal être", je consomme souvent (trop) pour combler une forme de vide, mais je me soigne.

 

En début d'année, j'ai décidé d'en faire moins, de m'acheter moins de choses juste ce dont j'ai envie de temps en temps (parce que sincèrement, si je fais le tour de mes placards de fringues ou de produits de beauté ou de bijoux, je n'ai besoin de rien). J'essaie de consommer aussi plus éthique, je fais gaffe aux étiquettes, etc... mais je n'ai pas un budget illimité non plus et je ne peux pas non plus me permettre d'acheter uniquement des marques éco et éthiquement responsables qui sont malgré tout plus chères que la moyenne.

 

Alors quelles sont mes astuces pour consommer mieux (parce que oui depuis les 2 mois après la rédaction de mon billet, j'ai fait des efforts !) ?

- côté beauté : je l'ai toujours dit, j'aime me "pomponner", j'aime la blogo beauté et découvrir de magnifiques revues sur des produits tellement désirables (merci les blopines beauté pour votre côté "tentatrices"). Toutefois, mes placards sont déjà plein à craquer, j'ai vraiment renfloué ma caisse de rouges à lèvres depuis que je blogue mais j'essaie de rester RAISONNABLE. En effet, psychologiquement, je l'ai déjà dit, je n'arrive pas à mettre 50 € dans une palette de fards.

Je consomme aussi en fonction de ma façon de me maquiller, le matin, avant d'aller au boulot je privilégie le côté pratique, plutôt que le make up raffiné et travaillé, de ce fait, il sera plus facile pour moi, d'appliquer un stick de fard à paupière et un trait de crayon et de mascara.

Lorsque je m'achète des produits de beauté, j'utilise de plus en plus les ventes privées, les codes promo sur les grands sites...

 

- côté fringues : j'ai toujours aimé la mode (moi une vraie fille ? non !). Mais là je fais vraiment moins "n'importe quoi"... J'ai déjà des idées assez arrêtées sur ce que je veux. Aussi, si je ne trouve pas mon bonheur dans une boutique, je passe mon chemin et je ne prends rien.

Là aussi, j'essaie d'éviter les marques qui emploient des enfants au Bangladesh alors je privilégie des marques plus coûteuses, mais que je n'achète qu'en ventes privées sur internet ou durant les soldes.

 

- côté bouquins : quand t'es ultra consommatrice, tu l'es pour tout, ou presque. J'aime beaucoup lire, malheureusement, je ne m'octroie pas assez de temps pour cela et de ce fait j'ai une sacrée PAL (pile à lire)...Là encore, je me refrène et je rationalise. Mes fils ont plein de livres aussi, heureusement, eux ont un rituel quotidien et nous lisons au minimum un livre par jour alors pour eux, j'ai moins le sentiment d'en avoir à "outrance". Et puis nous nous sommes pris une carte de médiathèque aussi, pour renouveler le stock.

 

- côté enfants : j'ai deux fils qui ont 3 ans d'écart. Côté fringues, le petit deuxième a hérité de celles de son frère, idem pour les jouets (qui ne l'ont d'ailleurs, jamais beaucoup intéressés car les jouets de grands c'est quand même plus la classe !). Le grand, passé 5 ans adore faire des glissades sur les genoux et déchirer ses pantalons... Soit on demande des fringues à noël ou pour les anniversaires, soit j'ai une petite boutique de seconde main, de jolies fringues, pas chères.

J'essaie de leur apprendre la valeur du travail, pour gagner suffisamment d'argent pour pouvoir faire des loisirs, partir en vacances, acheter des jouets, des livres ou des habits, je sais que c'est difficile pour eux de tout comprendre, de se dire qu'ils sont privilégiés et que d'autres enfants ont moins.

Je tente de trouver les mots ni culpabilisants ou moralisateurs ni péremptoires.

 

Mon mode de consommation : comment je me régule vraiment ?

Je vais te donner une astuce qui fonctionne pas mal pour moi, quand j'ai vraiment envie d'acheter mais que je n'ai pas les deniers pour, je vais sur internet, je mets dans mon panier virtuel tout ce que je voudrais avoir (et dont je n'ai pas besoin évidemment) et une fois rempli... clic, je ferme la page du site et mon besoin d'assouvir ma fièvre acheteuse est presque satisfait.

Enfin, lorsque je fais des achats via le net, j'utilise des sites de "cashback" comme Igraal, car cela permet lorsque tu fais un achat, ces sites te permettent de "gagner" un pourcentage de la somme dépensée. Tu accumules les centimes et peut te faire un virement bancaire tous les 20 €... C'est vraiment intéressant et cela permet de réutiliser de l'argent dépensé !

 

Comme je le disais dans mon précédent billet sur le pourquoi j'avais envie de consommer mieux, le fait de consommer me permet de combler un manque, mais à court terme, quand je vois comment tourne le monde depuis quelques temps, je me dis que je préfère dire à mes enfants : deviens un bon citoyen, amuse toi, profite de la vie, elle est parfois difficile mais souvent belle et le reste n'est qu'accessoire...

 

Et toi c'est quoi ton mode de consommation ? Est ce que tu essaies de le modifier ?

Commenter cet article

Aileza 01/04/2016 15:14

Bravo ma Crisette !
J'applaudis des 2 mains ! Tu vas voir, tu vas vite trouver ton équilibre et combler ton vide autrement et dans quelques temps, tes périodes de "fièvres acheteuses" appartiendront définitivement au passé ;)
Plein de bisous <3<3<3

crise de trentenaire 02/04/2016 22:19

Coucou mon Elsa ! Merci pour tes encouragements. Je suis plutôt contente de moi, même si je pourrai encore faire mieux. Car j'ai beau consommer, je suis une grande conservatrice aussi. J'ai encore des vêtements qui datent du lycée. Je prends soin de mes affaires donc j'en ai plein les placards ! Comme la mode est un éternel recommencement, cela ne me dérange pas de mettre des affaires qui ont plusieurs années, bien au contraire, mais je continue à acheter aussi des choses plus récentes.
Moins d'achats impulsifs oui, mais quand même encore un peu d'achats plaisir.
Bisous énormes.
<3

Caroline 31/03/2016 20:15

Je suis pas une grande consommatrice.. A part pour les livres ou j'en ai beaucoup mais en général c'est reçu en cadeau ou par partenariat donc ça va, sinon j'utilise très peu de maquillage, j'ai pas énormément de vêtements donc je pense que je gère assez bien x)

crise de trentenaire 02/04/2016 22:16

Je suis une grande consommatrice de plein de choses : bouquins, fringues, maquillage... mais j'essaie de rationaliser au maximum. Depuis que j'ai mes fils, je consomme beaucoup pour eux pour essayer de leur apporter le meilleur, sans les gâter à outrance.
Bisous

Michel 31/03/2016 18:37

Hello ma douce, merci une fois encore de ta participation, je me demandais si tu allais écrire sur le sujet ce mois ci vu que j'avais lu ton precedent article sur ton envie de mieux consommer mais je vois que tu as encore trouvé pleins de choses à dire sur le sujet :)
Moi aussi j'essaye d'acheter un peu plus d'occaz mais j'avoue avoir encore quelques lacunes la dessus alors je profite des soldes pour acheter des produits pas à ma porté en temps normale :)
Bonne soirée
Bisous bisous

crise de trentenaire 02/04/2016 22:15

Et oui sur la consommation je trouve toujours un truc à dire ! Il faut dire que depuis le début d'année, je réfléchis davantage, je fonctionne moins à la pulsion... Même si on fait le constat de nos travers, je trouve important d'y réfléchir et d'essayer de trouver d'autres solutions.
Je t'embrasse bien fort.

Carine - My Little Revue 30/03/2016 23:45

Coucou !

A ce que je vois, on a un peu la même opinion sur le sujet :). Je trouve aussi qu'on vit dans une société hyper consommatrice, matérialiste et constamment sous influences ; des marques, médias, et depuis quelques années des youtubeurs. Pour ma part je suis assez dépensière, mais pas à l’extrême. Comme toi, mes parents ont fait en sorte que je prenne conscience le plus tôt possible de la valeur de l'argent. Je savais me satisfaire de ce que je recevais et je pense n'avoir manqué de rien, mais ne pas en avoir trop eu non plus. Ce qui fait que dans ma vie d'adulte, j'arrive à être modérée. C'est super important que tu veuilles transmettre tout ça à tes enfants, parce que malheureusement et étonnement beaucoup ne le font pas. Les gosses sont déjà tellement influencés par les médias, et le fait est que les parents n'aident pas toujours derrière. Alors qu'il suffit de pas grand chose.

Tiens c'est amusant, je fais comme toi quand j'ai une petite tentation :). Je remplis un panier (Sephora la plupart du temps) et en général, en voyant le prix, ça me calme direct mdr. Ou alors je jette un œil à mes tiroirs et je me rends vite compte que je n'en ai pas tant besoin ;).
J'ai pas mal entendu parler du cashback, il va falloir que je me penche sérieusement dessus.. Merci pour l'astuce. Et super article :) !

Bisous

crise de trentenaire 02/04/2016 22:13

Coucou Carine, je viendrai lire ton billet demain avec grand plaisir... Contente que tu partages ma façon de voir les choses. Je trouve cela fondamental de transmettre des valeurs monétaires aux enfants et ne pas les inciter à surconsommer...
J'espère que cette éducation leur permettra de se réguler plus tard et d'avoir conscience de la valeur des choses, mais aussi de la nécessité de se donner les moyens d'y accéder.
Le cashback c'est vraiment top ! Je "gagne" environ 20 € tous les 2 ou 3 mois, selon mes achats.
Bisous

MumChérie 30/03/2016 07:49

Encore une fois je te rejoins sur cette société de surconsommation... Personnellement, j'utilise tout jusqu'à la fin de vie de chaque produit, je recycle au maximum, je consomme beaucoup de seconde main, je donne ce dont je n'ai plus besoin, et pour leurs petits bricolages mes garçons utilisent des produits réaffectés comme des boites de conserves ou des papiers de brouillon...

crise de trentenaire 02/04/2016 22:08

Coucou ! Moi aussi j'évite le gaspillage, en revanche je ne pense pas assez souvent à faire de la récup pour les activités manuelles.
Tu viens de me donner une idée.
Bises

freyja 29/03/2016 20:42

je suis d'accord avec toi, il faut s'écouter et s'écouter vraiment! c'est important! arrêter de donner de l'importance aux autres, qui au final nous influence et on ne s'écoute plus trop.. ce que je fais, c'est que je fais du repérage en boutique et si après l'objet en question me trotte dans la tête un peu trop, je retournerais l'acheter :)
belle pensée en tout cas!
bisous ma belle!

crise de trentenaire 29/03/2016 22:30

Coucou ma jolie, merci pour ton gentil commentaire... On se fait beaucoup trop influencer par tout le monde, depuis des lustres et cela ne peut pas durer indéfiniment. Même si je suis une vraie consommatrice, je ne m'y retrouve plus tellement et préfère me concentrer sur l'essentiel.
Comme toi je rationalise de plus en plus mes achats.

Gros bisous

Bernieshoot 29/03/2016 17:41

Consommer mieux, privilégier les réseaux de proximité et vive les librairies

crise de trentenaire 29/03/2016 22:28

J'ai encore du boulot côté libraires indépendants. Pourtant c'est un véritable plaisir d'entrer dans une, mais faute de temps, je privilégie malheureusement plus souvent les gros sites internet/... Un vrai point d'amélioration selon moi.

Sophie 29/03/2016 17:26

Sympa comme tout l'article !
J'ai aussi participé à la parole aux bloggeuses ce mois et j'avoue que je me suis doutée que la plupart parlerait du côté éthique de la consommation.
Chacun ses travers. Moi ce sont les livres... :p
Mais il est vrai que de plus en plus, j'élimine l'inutile, à moins que cet inutile n'ai le côté "plus" qui fait qu'on se fait plaisir tout en rendant service, n'exploite personne etc.
Avoir envie de quelque chose d'inutile n'est pas être un mauvais consommateur d'après moi, c'est être humain. On aime les jolies choses, les choses amusantes, etc. Leur mode de fabrication, le fait qu'on paie malgré le fait que l'objet soit fabriqué de façon immorale là, oui, on devient consommateur...
Mais si on se fait plaisir sans écraser les autres, c'est autre chose ! ^^
Si tous les parents offraient la même éducation que toi à leurs enfants, le monde iraient certainement mieux...

crise de trentenaire 29/03/2016 22:27

Coucou ! J'ai vu ton billet et je partage complètement ton avis. Pas simple dans notre société de consommer moins et pourtant c'est une pratique qui me tente de plus en plus.
Je ne prétends pas donner une éducation parfaite à mes fistons mais je trouve qu'ils ont déjà conscience de pas mal de choses et je suis fière d'eux.
Super surjet pour le concept, en tout cas.
Bisous