Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La page blanche. La parole aux blogueuses.

Publié le par crise de trentenaire

On se retrouve pour le premier thème de l'année proposé par Sophie son blog est ici, dans le cadre du projet participatif : La parole aux blogueuses, il s'agit de La page blanche !

 

Quelle bonne idée je trouve, en tout cas ce thème m'inspire.

 

Pourquoi j'ai créé mon blog ?

L'idée me trottait dans la tête depuis des lustres et j'ai profité de mon deuxième congé mat' il y a deux ans (depuis hier !) pour me lancer dans l'aventure bloguesque...

Un blog pourquoi? Parce que j'aime écrire pardi (oui je suis une vieille dans l'âme qui emploie des expressions de vieux ^^) ! Je suis une vraie littéraire, les maths m'ont toujours filé de l'urticaire, j'ai toujours griffonné, je me suis racontée des histoires, et tout et tout. Je n'ai, en revanche, jamais rêvé d'être écrivain, je n'ai pas le talent pour et je ne pense pas savoir ou être en mesure de construire une histoire...

Mais le blog me permet d'allier mon amour de l'écriture, mes blablatages futiles et parfois utiles et surtout de nouer des liens, même virtuels en échangeant, partageant, débattant avec d'autres blogueurs ou blogueuses.

Ici, j'écris comme bon me semble, des articles beauté, des articles humeur, des articles famille... Je ne suis pas du tout organisée (je ne suis jamais très organisée par ailleurs !), je ne planifie jamais à l'avance, je sais qu'une fois par mois, il y aura une revue sur ma Birchbox mais à part cela et mes participations aux projets collaboratifs, rien... j'improvise. Je lis un article qui me plaît, je m'en inspire, un fait d'actualité et hop, rien n'est figé et j'aime bien aussi. Parfois j'ai milles idées mais moyennement envie de les coucher ici, parfois j'ai peu d'idées, mais je sais comment tourner les phrases et j'écris, c'est très variable. De temps en temps, je prépare et programme mes billets pour la semaine à venir, le plus souvent c'est au feeling et j'ai peu de choses en brouillon !

 

Lorsque j'ai lancé mon blog, je ne me suis jamais interrogée sur le fait de trouver des choses à écrire ici. Pourtant, j'ai voulu faire de mon blog le reflet de ma personnalité et de ma vie, sans trop me dévoiler non plus. Pas simple de parler de soi, ses opinions, de manière régulière...et pourtant, je n'ai pas rencontré depuis 2 ans bientôt cette angoisse de la page blanche !

 

D'ailleurs la page blanche doit-elle être une angoisse ?

Je ne suis pas sûre. Je me rappelle au départ sur Hellocoton, je lisais certaines blogueuses "humeur" qui après plusieurs mois à publier tous les jours ou presque, dévoilaient leur essoufflement, leur incapacité à trouver l'inspiration... J'avais commenté chez quelques unes en disant qu'à mon sens, ce qui était le plus important pour le lectorat c'était de ressentir le plaisir qu'avait un blogueur à écrire, qu'un blog, même si cela devenait une passion, devait restait un outil de loisirs et que le plus important était d'y prendre plaisir.

Et puis parfois c'est comme dans une relation de couple, prendre un peu de distance cela permet de ressentir le manque et de faire le bilan de ce que cela nous apporte.

 

Je me dis que si un jour je me retrouve face à la page blanche, cela me permettra de lire plus souvent et régulièrement les blopines et blopins et mine de rien, on trouve l'inspiration en lisant les autres. Sans plagier qui que ce soit, c'est toujours opportun et intéressant de lire les autres et partager. Combien de fois en lisant certains billets ou certaines revues, j'ai eu envie de réagir sur une phrase, un point, une présentation.

Je n'ai pas encore été confrontée à la page blanche, mais si je l'étais je ne suis pas sûre que cela m'angoisserait. Je pense que j'essaierai de m'enrichir des écrits des autres, de reposer mes neurones et de revenir plus en forme que jamais.

Il me semble que dans l'angoisse de la page blanche, il y a aussi la crainte de perdre des lecteurs, parce qu'il ne faut pas se leurrer, c'est toujours gratifiant d'avoir des personnes qui te lisent, qui te commentent, qui t'encouragent... Je pense là encore me préserver suffisamment pour être en capacité de gérer cela. Je ne suis pas en permanence après mes stats, je suis ravie d'être lue, mais je crois avoir noué suffisamment de liens avec certaines d'entre vous pour savoir que même si j'avais un gros coup de mou, si je revenais, les plus fidèles seraient là.

Mais le lectorat n'est pas une fin en soi et quand il n'y a pas de plaisir il me paraît idiot d'essayer de continuer à "se forcer d'écrire" car personne ne prend son pied au final !

 

Bref, pour résumer, la page blanche même pas peur ! Si elle doit arriver et bien je l'affronterai et j'essaierai de rebondir.

Et toi ça t'angoisse ou pas la page blanche ?widget-projet-mamzelle-so

Commenter cet article

Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage 05/02/2016 17:42

il fut un temps où cela m'angoissait, mais ça, c'était AVANT ^^

crise de trentenaire 05/02/2016 18:43

C'est bien que tu aies réussi à surpasser cette angoisse !

Carine - My Little Revue 04/02/2016 19:18

Hello !
Je n'ai pas pu participer au rdv mensuel de Sophie pour cette fois, mais je prends plaisir du coup à découvrir les participations du mois, et je suis en total accord avec ta vision des choses.
Je pense que si on est spontané, y a pas vraiment de raisons de bloquer, les idées fusent un peu d'elles-mêmes. A tel point parfois que ça devient un peu un joyeux bordel lol.
Il peut m'arriver de ne pas trop être inspirée mais c'est souvent en lien avec mon état d'esprit, si je suis préoccupée par telle ou telle chose ^^. Mais je n'ai pas tellement l'angoisse de la page blanche non plus. Je pense qu'une bonne petite prise de recul doit pouvoir aider à y voir clair si on s'y retrouve confronté.
Très intéressant ton point de vue sur le sujet en tout cas :).
Bisous

crise de trentenaire 04/02/2016 21:48

Coucou ! Merci pour ce gentil commentaire... Je prends du plaisir à participer aux différents thèmes de Sophie.
Effectivement le plaisir est l'essentiel il me semble, mais bon je n'y ai jamais vraiment été confrontée non plus, alors peut être que je serai flippée dans le cas inverse.
Bisous et j'espère lire ta participation la prochaine fois.

Garlic and Grenadine 03/02/2016 19:01

Je partage complètement ton opinion. Je ne suis pas vraiment angoissée face à l'idée de ne plus avoir d'inspiration. Après c'est facile pour moi, je fais principalement des revues. Je pense que si mon blog consistait plus à faire des maquillages ou à écrire des articles humeurs, je ferai moins la belle ^^ Mais bon je prendrais mon temps, je ferai même une pause s'il faut. Comme toi, je trouve qu'on le sent quand un article a été écrit "sous la contrainte". Gros Bisous !!!! <3

crise de trentenaire 03/02/2016 19:57

Tu le vaux bien tu es adorable aussi <3... Trop d'amour en nous

Garlic and Grenadine 03/02/2016 19:54

Alors toi <3 <3 < 3 T'es vraiment la meilleure. T'es toujours trop gentille avec moi :) Merci pour ton soutien vraiment ça me touche <3

crise de trentenaire 03/02/2016 19:35

Cela ne doit pas être si facile d'innover dans les revues, de présenter les produits, de s'exposer. Tu en fais régulièrement et je suis vraiment admirative de ce travail et effectivement on sent l'envie, la passion derrière. C'est ce qui me pousse à lire un blog !
Bisous

Thea 03/02/2016 04:09

Coucou ma crisette !! Je ressens tout ce que tu dis dans cet article. Voilà des semaines que je n'écris pas et ça me manque énormément... J'ai bien hâte d'en finir avec cette migration de blog !! Et oui l'absence prolongée fait aussi perdre des lecteurs mais c'est aussi là que tu vois ceux qui ne t'ont pas oublié ;-) gros bisous de montreal

crise de trentenaire 03/02/2016 13:54

Ca y est tu es de retour à Montréal, j'espère que tu as apprécié ton séjour en France... J'avais zappé que tu étais en train de migrer de plateforme. Je t'avoue que j'admire celles qui repartent presque de 0 pour redonner un nouveau souffle à leur blog.
Je continuerai à te lire, évidemment.

Mille bisous

the clothes paper 01/02/2016 20:50

J'avoue que ça m'arrive de plus en plus, mais tant pis, je blablate un peu moins sur mon blog et c'est tout ^^

crise de trentenaire 03/02/2016 13:53

Comme toi, quand je me lasse, je suis moins présente, tout simplement...
Bisous

Amélie 31/01/2016 22:30

Coucou!
Tout à fait d'accord avec toi! Quand il n'y a pas l'envie, ça se ressent!
Par contre, quand j'ai lu ton article, j'ai vraiment sentie que tu avais pris plaisir à l'écrire, et ça m'a poussé à lire chaque phrase jusqu'au bout, alors que parfois je saute des passages quand c'est trop long... Bravo! Et merci!
Bisous, et passes me voir un de ces quatres!

crise de trentenaire 03/02/2016 13:52

Coucou Amélie,
Merci pour ton petit mot. Effectivement, j'ai pris beaucoup de plaisir à écrire, comme la plupart de mes billets. J'évite de me forcer de toute manière car je trouve que l'écriture et le message que je souhaite transmettre perd de son charme dans ce cas là. Je viendrai te lire avec plaisir.
Bisous

MumChérie 31/01/2016 10:10

D'accord avec toi : la page blanche, même pas peur... Sur un blog, il ne faut jamais se forcer. De mon côté, ce n'est jamais le manque d'inspiration qui me paralyse, c'est le manque de temps/d'énergie etc...

crise de trentenaire 31/01/2016 14:22

Tout pareil, lorsque j'ai moins alimente mon blog c'est que j'étais sur les rotules ou prises par autres choses. Contente de te retrouver

esthelle 31/01/2016 09:33

Je partage complètement : garder le plaisir d'écrire préserve certainement de la page blanche. C'est quand "on s'oblige à" qu'on se me met la pression et que l'on risque de ne plus rien à avoir à écrire...
Bon dimanche.

crise de trentenaire 31/01/2016 14:21

On est bien d'accord ! Bisous

freyja 30/01/2016 23:27

coucou!! j'espère que tu vas bien!
je t'avoue que je n'ai pas peur de la page blanche, car j'adore écrire, et si je pouvais j'écrirais tous les jours mais je manque de temps! et puis ca doit être naturel, se forcer ne sert à rien
et puis le manque d'inspiration peut arriver à tout le monde après tout!!

bisous ma belle!

crise de trentenaire 31/01/2016 14:21

Coucou ! Je suis comme toi ! Toujours un truc à dire mais pas toujours le temps. Bisous

July In The Sky 30/01/2016 20:26

Coucou ma belle. Un très bel article qui fait réfléchir et qui change des rouges à lèvres (oui, car ma vie ne tourne pas qu'autour d'eux.. :)) Personnellement, pas de problème de pages blanches. j'aurais plutôt le souci inverse, trop de choses à dire, il faut que je me canalise sinon, j'écrirais des pages et des pages. Et en toute franchise, je ne me mettrais pas la pression non plus, si j'ai rien à dire et qu'il y a page blanche et bien je n'écris pas. ^^ Bon week-end. Bisouuusss !

crise de trentenaire 30/01/2016 21:44

Merci ma Juju ! Bah je me ferai un plaisir de lire tes pages et tes pages moi ^^. La pression est assez inutile je pense... Bisous