Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La confiance en soi, premier pas vers le bonheur.

Publié le par crise de trentenaire

La confiance en soi, premier pas vers le bonheur.

Sophie, qui tient le joli blog dans ma bulle a lancé un concept participatif autour d'une thématique mensuelle...

J'aime ce partage sur la blogo et le thème de ce mois-ci m'a inspirée : la confiance en soi. 

C'est un vaste sujet la confiance en soi comme clef du bonheur. En lisant son billet, je me suis demandée si j'avais confiance en moi.

 

Par certains côtés, je suis une personne qui a relativement confiance en elle, par d'autres ma confiance est proche de 0... C'est très bizarre d'alterner entre ces deux phases et de se trouver.

J'ai passé la trentaine, donc je commence à bien me connaître et je sais que j'ai cette confiance en moi mais que j'ai un besoin énorme de reconnaissance, par ailleurs.

Mais parfois, c'est compliqué d'assumer ces deux pans de ma personnalité.

Je pense que ce qui me permet de conserver ma confiance en moi c'est de me remettre en question assez souvent. Je m'interroge sur moi, je me fais des petits bilans régulièrement et fais le point sur ce qui va et ce qui va moins bien et comment je peux changer cela !

 

Je suis plutôt à l'aise dans mes baskets même si j'ai des complexes, je suis plutôt mince, même si je frôle le quintal lorsque je suis enceinte et que je mets longtemps à perdre le poids gagné, je sais que je le perds, sans avoir à faire d'efforts surhumains.

Lors de ma première grossesse, j'ai vraiment eu du mal à accepter mon corps et moi après et j'ai appris de mon mal être passé lors de ma seconde grossesse en me mettant le moins de pressions possible à ce niveau et cela à marché.

 

Mais la confiance en soi est elle uniquement liée à l'apparence physique ? Lorsque j'ai perdu pas mal de poids après ma première grossesse, j'avais retrouvé mon physique de lycéenne... plutôt classe, non ? Et bien non en fait, parce que même si j'étais heureuse de porter des slims colorés à plus de 30 ans, je n'allais pas vraiment bien moralement et j'étais rongée par le stress et l'inquiétude.

Ma confiance en moi en avait pris un coup ( rappelle toi), j'étais perdue, je ne savais plus ce que je voulais et il a fallu reprendre confiance et me retrouver.

Je ne l'ai pas fait seule, je me suis faite aider (accepter sa vulnérabilité et ses failles, pour les analyser et évoluer, donner du sens à sa vie).


 

Je ne regrette en rien ce passage à vide, car j'ai perdu des kilos (non je blague ! Mais après coup cela fait du bien quand même, parce qu'en allant mieux, je n'ai pas enflé pour autant) mais surtout je me suis retrouvée.

 

Évidemment la confiance en soi est un premier pas vers le bonheur, mais au regard de mon expérience, je dirai que la perte de confiance en soi en est un aussi, car si l'on accepte la remise en question, de travailler sur là où ça fait mal, on se retrouve, on évolue, vers plus de bonheur...


Voici ma contribution au projet de Sophie, si toi aussi ce thème t'inspire et que tu as envie de partager ton point de vue, tu as jusqu'au 30 mai pour participer.


 

Bisous et crois en toi !

 

 

La confiance en soi, premier pas vers le bonheur.

Commenter cet article

Didier 02/08/2015 16:59

Cet article me fait pensé (quand vous abordez le fait qu'en ayant a un moment retrouvé votre poids idéal) que la confiance en soi est associé à notre propre image de soi.
Le docteur Maxwell MALTZ qui exerçait en tant que chirurgien esthétique avait remarqué qu'en changeant la "plastic" d'un visage déformé, soit :
- le personne changeait favorablement sur le plan psychologique,
- soit pas,
Dans ce second cas, MALTZ a perçu qu'il devait aussi effectuer une chirurgie émotionnelle et psychologique en aidant ses patients à s'imaginer avec le nouveau visage.
Et le miracle de leur confiance en eux arrivait.
Didier

crise de trentenaire 02/08/2015 22:59

Je ne connais pas les travaux de DR Maltz mais je pense effectivement que l'image que l'on a de soi joue sur la confiance que l'on peut avoir en nous. Ce n'est évidemment pas le seul élément et l'histoire familiale a un rôle important aussi, je pense. Merci pour ton message en tout cas

Rose et Bum 26/05/2015 20:09

Très joli texte qui te dévoile un peu! J'attends la prochaine photo ombrée!! ;) xxx

crise de trentenaire 26/05/2015 21:24

Tu as mieux tu as 2 doigts ;-). Merci Karine, bisous

Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage 26/05/2015 18:49

j'espère que la confiance en soi est basée sur autre chose que le physique, parce que sinon, ça serait ramené les choses à beaucoup de superficialité ! Heureusement que les gens se définissent aussi par une personnalité, un passé, une histoire familiale qui font que l'on peut douter de soi, en permanence, par rapport à tous ces paramètres. L'amour des parents joue d'ailleurs un rôle fondamental dans la confiance en soi ou pas.

crise de trentenaire 26/05/2015 18:57

Tu as tout à fait raison l'éducation et l'amour que les parents nous ont donné donnent un socle ou pas d'ailleurs mais le fait d'être bien dans ses baskets aident à avoir confiance, s'assumer dans son ensemble que l'enveloppe corresponde à notre personnalité...

Carine Indigo 26/05/2015 13:14

Je me reconnais bcp dans certains passages et en lisant les commentaires je ne suis pas seule et de tous les ages ce qui est tres interessant. Le petit pb que je nous vois c'est que cette confiance que nous nous sommes construit est en papier et elle s'envole au premier courant d'air. C'est cela que l'on doit creuser afin de decouvrir au fond de nous une 'vraie' confiance qui est notre essence, notre moelle qui, elle ne peut s'envoler.
Ou comme dirait ma fille #shitnewageMamasays
Bisous

crise de trentenaire 26/05/2015 13:23

C'est beau ce que tu écris et je suis entièrement d'accord avec toi, il faut travailler autour de ce papier afin qu'au moindre courant d'air il ne s'envole pas avec notre confiance.
Merci pour ton joli mot ici.
Bisous

Aileza 26/05/2015 08:39

Comme toi je suis adepte du yoyo. Je peux ne pas avoir du tout confiance et 2 heures après être au top et inversement ! En fait, je suis une éponge et je réagis en fonction de mon environnement et des ondes que je reçois...
Ta conclusion est très vraie, ce sont aussi nos doutes qui nous construisent en nous permettant de nous remettre en question et d'avancer.
Bravo ma Crisette pour ce beau billet ! Bisous bisous :)

crise de trentenaire 26/05/2015 08:57

Merci ma jolie copine éponge ! J'ai appris à me "blinder" un peu au fil des années parce que c'est bien d'ingurgiter toute la misère du monde mais quand est ce qu'on souffle ? Je t'embrasse fort

coralie de cetaitcommentavant 26/05/2015 08:26

Ici je donne l'apparence d'avoir confiance en moi mais je crois que c'est tout le contraire. J'ai également besoin de reconnaissance pour avancer mais plus que tout j'ai toujours peur de "gêner" alors je n'ose pas, je ne sais pas si cela fait partie de ma confiance en moi ou pas (il faudrait que j'en parle à un psy !)
Bisous

crise de trentenaire 26/05/2015 08:59

Ah moi aussi je crois que je renvoie cette image de fille qui a confiance en elle, alors que pas tant que ca... Moi aussi j'ai eu peur de gêner et de faire du mal alors je n'arrivais pas à dire "non" et je préférais me priver plutôt que de risquer embêter quelqu'un mais j'ai un peu évoluer ! Bisous Co

Sophie 25/05/2015 21:51

Comme toi ma confiance en moi oscille, parfois je me sens à l'aise dans mes baskets et parfois elle frole le zero mais comme tu le dis si bien, la remise en question est de mise dans ce genre de situation, ça se travail toute une vie je pense merci pour ta participation ma belle bonne soirée

crise de trentenaire 25/05/2015 22:34

C'était un plaisir, tu as eu une super idée...
RDV au 30...
J'espère que ton week end était bon.

Bisous

Garlic and Grenadine 25/05/2015 18:48

Merci pour ce partage. J'ai beaucoup aimé lire ce petit bout de toi. La confiance en soi .... personnellement j'y travaille encore. En ce moment je me pose beaucoup de questions. Je suis jeune (26 ans) mais je sens que je suis à un tournant de ma vie. c'est bête à dire " je me sens grandir" et passer du vrai "côté adulte", " femme". Mon rapport à moi-même est en train d'évoluer. Bisous !

crise de trentenaire 25/05/2015 19:03

Merci aussi de partager un bout de toi ici ! Je crois que la confiance en soi ça se travaille en effet et toute la vie. Et parfois on pense que l'on a gagné que l'on croit suffisamment en soi pour s'en foutre du "quand dira-t-on?" et quelques temps après toute la confiance est perdue puis revient !
J'ai passé la trentaine mais je pense que plus on s'en approche plus on se pose des questions d'"adultes"... Bisous ma jolie

Needs and Moods 25/05/2015 18:26

Coucou ma copinette,
J'espère que tu vas bien et que tu t'es remise de cette longue attente de Birchbox!! ^^
J'adore ta dernière photo!! Elle est trop chouette.
Mais où donc as-tu trouvé des lettres de scrabble avec "You"??? Il faudra m'expliquer.
Je fais partie des personnes qui manquent cruellement de confiance en elles, voire même je me dévalorise tout le temps. J'essaie de faire des efforts pour inverser la tendance mais on ne me changera pas je pense.
Je te fais des bisous. A très vite. ♥

crise de trentenaire 25/05/2015 19:00

Coucou toi ! La photo c'est ma nouvelle manucure (avec le vernis Birchbox) sur une page du premier magazine Flow dont j'ai déjà parlé ici et qui est dément. Ces photos ont été faites par une photographe australienne Mable Tan et j'ai énormément ses clichés... C'était la minute culturelle maintenant passons à toi ;-)
Tu es très talentueuse et je te l'ai déjà dit, je suis admirative de ton savoir "manuel" et ton savoir être est impressionnant aussi...
C'est important de s'aimer soi même pour avoir confiance en soi alors j'espère vraiment qu'un jour tu seras plus sereine par rapport à cela car tu le mérites.

Je t'embrasse très fort
<3

mamancadeborde 25/05/2015 17:34

Je me retrouve beaucoup dans tes mots. Il est parfois bon de la perdre cette confiance pour mieux se retrouver ! Gros bisous

crise de trentenaire 25/05/2015 18:04

Merci Séverine, je suis contente que nous partagions ce point de vue... Avec les années, les changements de cap dans la vie, on s'interroge sur nous et on remet à plat ce qui doit l'être.
Des bisous