Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les produits de beauté (ou plutôt leur composition) pour les nulles !

Publié le par crise de trentenaire

image pinterest/ consoglobeimage pinterest/ consoglobe

image pinterest/ consoglobe

Salut !

Il y a encore quelques temps, j'étais d'une grande naïveté concernant la composition des produits de soins, beauté, etc... Un reportage de France 5 dont je vous parlais en mai m'a ouvert les yeux sur les cochonneries que l'on trouve dans différents produits, même pour les enfants.

J'essaie donc depuis de lire un peu les étiquettes et de ne pas prendre peur devant le langage technique ou affolant, ex la compo du baume à lèvres (très bien soit dit en passant...) de My little Beauty  Ingrédients : helianthus annuus seed oil, hydrogenated coconut oil, cetearyl alcohol, cera alba, ricinus communis seed oil, tocopheryl acetate, parfum, benzyl alcohol, benzyl benzoate, ci 77742.

Oui oui vous avez bien lu !

 

Bref, un article de Marie Claire très bien fait, début décembre, m'en a appris un peu plus, alors je vous résume tout ça, afin que l'on débute toutes l'année avec des résolutions beautés raisonnables !

Tout d'abord, chose que je ne savais pas, les ingrédients cités sur les étiquettes apparaissent par ordre décroissant de leur volume, ainsi pour le produit précité, le composant essentiel est... l'ANNUUS ! Youpi !

C'est l'INCI (International Nomenclature of cosmetics Ingredients) qui répertorie les ingrédients figurants dans les cosmétiques qui bien souvent sont inscrits en anglais et en latin, autant dire que c'est du mandarin pour moi.

Entrons dans le vif du sujet et commençons par :

Les PARABENS : ce sont des conservateurs chimiques qui existent dans la cosméto depuis les années 1920. Pour certains scientifiques ils sont très allergènes et pourraient provoquer des cancers. Je me souviens que dans le reportage de France 5, ils n'étaient pas aussi catégoriques sur les dangers des parabens.

Comment peut-on les reconnaitre ? ! aux mots finissants par "ZOATE" ou ceux qui mentionnent "PARABEN".... Pas bon 

image starbrite

image starbrite

Les SILICONES : Ils ne seraient pas plus dangereux que cela, mais boucherait les pores (on les trouve notamment dans les bases de teint) et ne réparerait les tifs qu'en surface (ils sont super néfastes et provoquent la sécheresse capillaire... vu mes cheveux frisés et déjà très secs, il faut vraiment que je fasse un effort pour les fuir quelques temps). Les silicones sont par ailleurs mauvais pour notre planète car peu biodégradables.

Comment peut-on les reconnaitre ? Tous les mots avec des "CONE" (tu m'étonnes), "ONE" ou "XANE" !

Les PEG ou PPG : Il s'agit de dérivés de la pétrochimie composé à partir d'oxyde d'éthylène. Ils ne sont pas tolérés en cosmétique bio. On n'a aucun recul sur les effets sur la santé (on sait juste que ces polymères -WTF ? - étaient utilisés pour créer des gaz de combat)... On va espérer ne pas se transformer en tortue ninja après utilisation. 

Comment peut-on les reconnaitre ?  Il faut rechercher les mentions "POLYETHYLENEGLYCOL" ou "PROPYLENE"... Je sais pas vous, mais j'ai pas spécialement envie de les tester ceux là !

 

Les paraffines et huiles minérales : là aussi se sont des dérivés de la pétrochimie, ça bouche les pores et ça refile des boutons (chaleur !). En cosméto bio on leur préfére des huiles végétales.

Comment peut-on les reconnaitre ? Je pense que leur nom doit être mentionné... C'est pas dangereux apparemment mais selon tes envies, moi j'aime pas ressembler à une ado couverte de pustules !

 

Les produits de beauté (ou plutôt leur composition) pour les nulles !

Les SLS : tu aimes les bains moussants ? Les gels douches et les shampoings qui moussent ! Et bien les SLS feront ton bonheur ! En revanche, si tu n'es pas fan des allergies et irritations et si comme moi, tu as les cheveux frisés ou crépus (ça les assèchent) il vaut mieux éviter.

Comment peut-on les reconnaitre ? ils répondent au joli nom de "LAURYL SULFATE DE SODIUM" ou "ALS".

 

Bon j'espère que je ne t'ai pas perdue/perdu, je sais que ces termes sont assomants, mais on va faire le tour une bonne fois pour toute et ensuite on en parlera plus, ok ? 

Les phtalates : On en trouve partout (AU SECOURS !) : vernis à ongles, parfums, produits coiffants... Ils sont assez décriés car ils favoriseraient la stérilité masculine (rien que ça !) et perturberait le développement hormonal chez les femmes (putain, je me disais aussi que je devais me raser). Pour faire court, c'est tout pourri !

Comment peut-on les reconnaitre ? (et les FUIR, donc !) En Europe, il n' y en a plus qu'un autorisé (toléré?) le "DIETHYL PHTALATES". Je m'interroge du coup sur les cosmétiques qui arrivent d'ailleurs que l'Europe, genre la cosméto asiatique qui commencent à fleurir un peu partout, est elle soumise au même norme, "sans phtalate" ?

 

Les sels ou chlorates d'aluminium : C'est la première alerte que j'avais eu sur la contenance des produits il y a quelques années, les sels d'alu avaient été contestés comme pouvant être facteurs de cancer du sein ! Depuis j'ai arrêté. Les scientifiques les soupçonnent aussi d'être responsables de certains cas d'Alzheimer. Alors, ressembler à mamie zinzin avec les soins en moins, je dis non merci !

Comment peut-on les reconnaitre ? (et les FUIR, donc !) :  c'est comme le Port Salut (désolée !) c'est écrit dessus !

 

Et enfin (oui je sens ton soulagement)...

Le formaldéhyde : comme son nom l'indique, c'est un dérivé du formol (super, on se croirait dans une chambre funéraire, là maintenant tout de suite). Il serait à l'origine d'irritations et de cancers... cf : la référence à la chambre funéraire... Sympa !

Comment peut-on les reconnaitre ? Il est présent dans les vernis à ongles en raison de ses propriétés durcissantes. Des formules sans formadéhyde seraient en cours de conception. 

Je précise, et ça n'a rien à voir, que pour illustrer mon propos et trouver un joli flacon de formol, je suis tombée sur des images atroces de corps conservés dans le formol !  smiley

 

Alors faut-il adopter la cosmétique bio ? A priori, pas pour autant !

Les produits de beauté (ou plutôt leur composition) pour les nulles !

Dans le bio, selon les labels, certains ne nécessitent que 10 % d'ingrédients biologiques pour délivrer leur étiquette et la plupart de ces estampillages seraient payants. L'origine naturelle voire biologique importante n'est donc pas assurée, loin de là. Même certains produits naturels peuvent présenter un "danger" d'allergies, telles certaines huiles essentielles.

 

Ainsi le bio, ne peut garantir l'absence de produits allergènes... Il convient donc d'avoir une consommation raisonnée et raisonnable des cosmétiques, bio ou non d'ailleurs. Pour ma part je vais essayer de faire attention aux produits capillaires. J'ai déjà une tignasse super sèche et je me suis aperçue que les produits "réparateurs" en surface étaient en fait des daubes sans nom sur le long terme.

 

Et toi, tu as une bonne connaissance de ces produits "à risque" dans tes cosmétiques ? As tu modifié ta routine ?

Commenter cet article

Magalie 05/01/2015 15:14

A chaque fois que je lis des articles comme ça je me prends peur lol
Mais j'avoue que je ne fais pas plus attention que ça ... s'il est écrit sans "machin truc" et que ça me convient au niveau du résultat tant mieux, sinon tant pis, je ne traque pas les étiquettes. Je privilégie avant tout des produits que j'aime. Je ne suis ni pro ni anti bio ou produits naturels, notamment pour ce qui concerne le corps et les cheveux mais je n'aurai rien contre le fait d'en utiliser.
Pour le visage en revanche, c'est très léger actuellement avec juste un nettoyant de pharmacie, mais qui ne veut pas dire pour autant compo exemplaire. Mais vu les allergies que je me suis tapées pendant des mois, je prends ce qui convient pour mon type de peau et surtout ce que je supporte, hors de question de revivre ça. En revanche, ça m'a clairement fait réfléchir sur ce que je me mettais sur le visage, même si je n'utilisais qu'une BB Cream et de la poudre et du blush et c'est bien possible que ce soit sur ce point (le visage) que je fasse le plus gros du tri sélectif.

crise de trentenaire 05/01/2015 21:49

Oui moi aussi je flippe un peu devant certains articles, que ça concerne la beauté, la bouffe ou autre... Mais bon je ne suis pas prête encore à vivre dans une bulle... J'ai vu sur tes articles la sacrée allergie que tu as attrapé ! Ça ne rigole pas... Je comprends que tu aies davantage envie d'appliquer des produits les plus sains possible !
J'aime bien faire des découvertes beauté mais je n'ai pas envie de risquer non plus "ma peau" ou mes cheveux...
Bises